DSC_1024Nöel approche et je voulais vous faire partager une tradition provençale que je viens de découvrir : les 13 Desserts de Noël. C’est une tradition plutôt à caractère religieux mais qui séduira j’en suis sûre même les plus athés surtout s’ils sont gourmands !

 Traditionnellement, c'est au retour de la messe de Noël qu'il est de coutume d'offrir à ses invités les 13 Desserts, treize comme le Christ et les douze Apôtres de la Cène. 

Les 13 Desserts de Noël regroupent : 

Les mendiants : ces sont quatre sortes de fruits secs, nommés ainsi en raison de leur couleur à l'image de celle des robes portées par les ordres des mendiants : 

Des noisettes ou noix, symbole des Augustins,

Des figues symbole des Fransciscains,

Des amandes symbole des Carmes

Des raisins secs symbole des Dominicains.

DSC_1031

On retrouve également :

Du nougat blanc: représente le Bien

Du nougat noir: représente le Mal

Une pâtisserie nommée Gibassier ou Pompe à Huile, à base de farine, d’huile d’olive, d’eau de fleur d’oranger et de cassonnade. Elle symbolise la réussite. Selon la tradition, il faut la rompre comme le Christ a rompu le pain et ne pas la couper, sinon on risque de se retrouver ruiné l'année suivante. La Pompe à Huile pourra être trempée dans du vin cuit.

Trois fruits frais : oranges, clémentines, poires de Noël, raisin blanc, lychees…

Les trois autres desserts varient en fonction des coutumes locales ou familiales :

Par exemple :
Les dattes, symboles du Christ venu d’Orient, les calissons d'Aix, les fruits confits…

Dans tous les cas et selon la tradition, tous ces desserts, accompagnés de vin cuit pour symboliser le sang du Christ, doivent être servis sur la table en même temps et en quantité suffisante pour que chaque convive puisse manger un peu de chaque dessert pour s'assurer bonne fortune pour toute l’année.

DSC_1033

La recette de la Pompe à Huile:

500g de farine

25g de levure de boulanger

150 g de cassonnade

3 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger

150 ml d'huile d'olive

150 ml d’eau tiède

Le zeste d’une orange et d'un citron

Délayer la levure dans les 100ml d’eau tiède. Mélanger la farine avec la cassonade, ajouter la levure diluée, l'huile d'olive et la fleur d'oranger puis pétrir pour obtenir une pâte homogène. Former une boule et laisser reposer 2 heures sous un linge humide. Ensuite, étaler la pâte afin de former une galette ronde d’environ 2 centimètres d’épaisseur. Faire des entailles sur la galette  à intervalles réguliers. Cuire à four doux (180° ou thermostat 6) pendant une vingtaine de minutes, badigeonner d’huile d’olive puis remettre à cuire 5 à 10 minutes. La pompe est cuite lorsque qu'un couteau planté dedans ressort sec.

Pour le vin cuit:

DSC_1043

J’ai en ce qui me concerne opté pour un petit vin chaud (même si on sort des traditions !) :

1Litre de vin rouge

200 g de cassonade

1 orange coupée en petits morceaux et son zeste

1 zeste de citron

2 bâtons de cannelle

2 étoiles de badiane  

1 pincée de noix de muscade rapée 

2 clous de girofle

Mélanger tous les ingrédients et porter à ébullition très doucement. Laisser frémir 5 minutes. Couper le feu, couvrir et laisser infuser pendant 30 minutes environ. Réchauffer, filtrer et servir dans des verres.

Il ne vous reste plus qu’à confectionner votre petit panier avec vos 13 Desserts de Noël, seuls les mendiants, la Pompe à Huile et les nougats devront absolument être présents pour respecter la tradition ; pour le reste, laissez libre court à votre imagination !